Malraux

L’histoire du dispositif Malraux

Le dispositif Malraux a été créé en 1962, nommé d’après André Malraux, alors ministre de la Culture. Il visait à encourager la restauration de bâtiments historiques situés dans des zones protégées. L’objectif était de préserver le patrimoine architectural français tout en offrant des avantages fiscaux aux investisseurs.

Fonctionnement du dispositif Malraux

Ce dispositif permet aux investisseurs de bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu pour les dépenses engagées dans la restauration complète d’un bien immobilier situé dans un Secteur Sauvegardé ou une Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP). La réduction d’impôt est calculée sur le montant des travaux de restauration, avec un plafond spécifique. Il s’applique aux immeubles situés dans des zones spécifiquement désignées par l’État, comme les Secteurs Sauvegardés et les ZPPAUP. Ces zones comprennent généralement des centres-villes historiques ou des quartiers ayant une importance culturelle et architecturale particulière.
Les avantages fiscaux du dispositif Malraux sont adaptés en fonction de l’emplacement du bâtiment restauré, offrant une réduction d’impôt de 22 % à 30 % sur le montant total des travaux réalisés. Ce bénéfice fiscal est soumis à un plafond de 400 000 €, applicable sur une période maximale de quatre ans, offrant ainsi une incitation significative pour les projets de restauration dans des zones stratégiques.

L’avis de l’expert chez Héritage Conseil

« Le dispositif Malraux offre une opportunité d’investissement dans le patrimoine historique, alliant passion culturel et avantages fiscaux. C’est un choix stratégique pour les investisseurs désireux de contribuer à la conservation de l’héritage architectural tout en optimisant leur fiscalité. Il convient particulièrement aux contribuables fortement imposés et intéressés par l’immobilier de caractère. » 

Notation

(Noté de 1 à 5 : 1 étant faible, et 5 très élevé)

Couple rendement-risque

Simplicité de gestion

Liquidité

Niveau de risque

Fiscalité

Besoin de plus d'informations ?

7 + 8 =